Negativland : le capitalisme et la culture

Quand y faut ce qui faut…