Le droit de réparer ses appareils ? Parlons-en, HP Spectra !

yark-euh.

N’achetez pas un portable de la série Spectra de HP !

Je m’é­tais juré, dur, de ne plus jamais ache­ter de por­table de marque HP après le désastre de mon achat pré­cé­dent ; le desi­gn de l’ap­pa­reil était pro­fon­dé­ment stu­pide – il fal­lait démon­ter le truc au com­plet pour chan­ger la bat­te­rie, alors que les por­tables ont tou­jours eu une bat­te­rie rem­pla­çable sans inter­ven­tion (avec un levier pour l’é­jec­ter de l’ap­pa­reil, en plus!).

Mais, je suis tom­bé dans le pan­neau une fois de plus, avec la ligne des conver­tibles Spec­tra, il y a 2 ans. Hyper-légers, jolis, petit for­mat, ça tom­bait pile – je me suis dit de lais­ser la chance au coureur.

Eh ben HP, le pire des concep­teurs d’ap­pa­reils infor­ma­tiques qui veut bien s’as­su­rer que ce soit impos­sible à répa­rer soi-même, a refait le coup ; les ven­ti­la­teurs internes de l’ap­pa­reil ont sau­té, EN MÊME TEMPS, si bien que la sur­chauffe était garantie.

“Pas de pro­blème”, que je me dis ; “on l’ouvre et hop!, on change les morceaux!”

Alors je me mets à la recherche des pièces en ques­tion – je trouve le manuel d’en­tre­tien sur Inter­net, et je regarde – je découvre au pas­sage que chaque modèle de Spec­tra (et il y’en a!) a des ven­ti­la­teurs dif­fé­rents, non-inter­chan­geables ! Et que, bien sûr, en arna­queur suprême, HP cesse de pro­duire des pièces de rechange à chaque fois.

Donc, plus de ven­ti­la­teurs de rechange, plus de por­table. Et en plus, il faut, encore une fois, démon­ter le machin au com­plet.

Je trou­vais Apple dégueu­lasse, mais HP laisse pas sa place. Un autre por­table qui, en 2 ans, finit aux pou­belles. Beau tra­vail, HP, beau tra­vail. Obso­les­cence pro­gram­mée, vous dites ?

Plus. Jamais.

Vive­ment de vrais chan­ge­ments légaux, bor­del !

Share

Jetez-y donc un coup d'oeil!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.