Utiliser Powershell avec Windows Subsystem For Linux (WSL) et Ubuntu

J’a­dore Power­shell. C’est le truc le plus rava­geur que Micro­soft ait inven­té depuis des siècles. Un inter­prète de com­mande féroce, qui fonc­tionne avec .Net (Core!) et donc sur Win­dows, Linux et Mac. Les mêmes scripts. Les même com­mandes. Des objets .Net au lieu de texte cru dans le pipe­line entre les com­mandes. Le nir­va­na. J’y reviendrai.

WSL est un concept tout aus­si sau­té : un noyau Linux, avec une dis­tri­bu­tion com­plète de Linux, sur le même PC, en même temps, pas besoin de machine vir­tuelle ! Oy !

Donc, afin de marier les deux, j’ins­talle immé­dia­te­ment Power­shell sur Ubun­tu via WSL, grâce aux ins­truc­tions offi­cielles de Micro­soft ; je confi­gure Power­shell comme inter­prète de com­mande (via /etc/passwd) et POUF :

: 6: export: Files/PowerShell/7:/mnt/c/Program: bad variable name

Pas de ligne com­mande, WSL qui me rejette. Zut. 

Pas de panique, j’y retourne en mode root :

wsl --user root

et je vais cor­ri­ger le bug dans Ubun­tu :

nano /etc/profile.d/apps-bin-path.sh

j’a­joute les guille­ments manquants :

export PATH="$PATH:${snap_bin_path}"

je quitte WSL via exit et Hop ! WSL + Ubun­tu + Power­shell FTW !

Share

Jetez-y donc un coup d'oeil!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *