Kaamelott au cinéma ! ENFIN !

C’est une rumeur qui court depuis des années ; et Alexandre Astier revient tou­jours nous dire que c’est embour­bé dans le maré­cage des droits d’au­teurs. Et que M6 (qui en détient les droits) ne veut que conti­nuer à bou­cher ses trous en ondes avec des clips comiques alors que lui veut du sérieux.

Mais là, ÇA Y EST. “Kaa­me­lott, Pre­mier Volet”, repor­té à 2021 dû à la COVID. J’ai abso­lu­ment pas le goût de m’embarrer dans une salle noire avec d’autres tar­las à l’heure actuelle, mais là…

Et en plus, se sont gref­fé à l’his­toire le gra­tin du comique Fran­çais : outre les invi­tés connus habi­tuels, rien de moins que Alain Cha­bat, Chris­tian Cla­vier et… Sting!?!?!

La bande annonce est sor­tie, et ça à l’air du bon­bon :

Léo­da­gan il a pas l’air content…

C’est moi ou il a un air de Rai­den, Léo­da­gan ?

Astier ne s’est jamais plan­té à ce que je sache, c’est le genre de sur­doué qui fait tout – musique, scé­na­rio, acteur, réa­li­sa­teur) et qui réus­sit par­tout (même quand il se paie Asté­rix et le domaine des dieux).

Avec une trame sonore sor­tie sur Deutsche Gram­mo­phon, avant le film. On ne rit plus, là, c’est du solide :

Les génies, ça m’é­nerve. Cha­peau, Alexandre.

Les images de la bande annonce ont l’air fabu­leuses, il sem­ble­rait qu’A­lexandre a fina­le­ment eu ce qu’il vou­lait ; Kaa­me­lott se prend au sérieux, avec un cal­torre de budget.

J’ai pas été exci­té par un film à ce point-là depuis très long­temps.

Et, comme le dit Per­ce­val, notre préféré :

La ven­geance est un plat qui se mange sans sauce.

Per­ce­val, che­va­lier imbé­cile heureux

Sans oublier le mot pro­fond du chef Burgonde :

Y’a rien à rajouter

Et pour peu que l’on fouille sur les Inter­net, y’a de quoi y perdre la boule :

Si vous ne connais­sez pas, c’est le temps de les décou­vrir, peut-être avec un de mes sketchs favo­ris :

Share

Jetez-y donc un coup d'oeil!

1 Response

  1. Micheline Lagrange dit :

    ca s’an­nonce d’être bien rigo­lo ! j’ai hâte

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *