Le New Jack Swing

Logo de Jacked © Uni­ver­sal Music Group

Le New Jack Swing a mar­qué mon ado­les­cence de petit ban­lieu­sard blanc. Pas parce que l’ex­pé­rience cultu­relle me par­lait, mais parce que le mélange de ryth­mique syn­co­pée aux per­cus­sions bien en évi­dence et de tech­niques vocales R&B et Soul vous ren­trait la toune dans la peau ET la tête. 

Peut-être aus­si parce que le genre est peu­plé par des gars qui sont grands, minces et lancent un filet de voix en avant. Ça me res­sem­blait pas mal, excep­té que j’é­tais pas de la bonne cou­leur, et que mal­gré tous mes dési­rs secrets, j’a­vais déci­dé­ment pas le même effet qu’eux sur une piste de danse. M’a fal­lu épa­ter les filles autrement.

Mer­ci à Musi­que­Plus pour les heures pas­sées à me gaver du genre, par contre.

Tout le monde connaît Janet Jack­son, qui en a fait les beaux jours. Mais je pense à Guy, New Edi­tion, Bob­by Brown, Bel Biv Devoe, Levert, Al B. Sure et même jus­qu’à PM Dawn, Soul II Soul, et Tom’s Diner (avec Suzanne Vega), alors que le NJS com­plé­tait sa méta­mor­phose vers le hip house.

Je pense à des clas­siques comme :

POISON !
… and if I put a drink up, you won’t even toast !

ou même quand Bob­by Brown mélange Ghost­bus­ters dans le tas (là, je suis foutu!) -

… try to bat­tle my boys ? that’s not legal !

J’al­lais pres­qu’ou­blier le roi du pop :

De l’al­bum “Dan­ge­rous”, consi­dé­ré comme la galette New Jack Swing la plus vendue

Le New Jack Swing fait très bonne figure dans ma col­lec­tion de disques vinyles, et j’ai pas l’im­pres­sion que je vais arrê­ter d’en ramas­ser de sitôt. Un style qui a mar­qué mes jeunes oreilles.

Et allié à des troupes de danse modernes talen­tueuses, ça rentre dedans !

les Jab­ba­wo­ckeez ; ils ont défi­ni­ti­ve­ment plus de contrôle mus­cu­laire que moi.

Je vais clore ce billet en pré­ten­dant que le fait que le bala­do dans mes oreilles ces temps-ci est Jacked, qui raconte (de manière très effi­cace) les débuts du genre n’a rien à voir avec tout ça.

Oh, et puis une petite der­nière, pour se faire plai­sir (j’ai tou­jours été d’ac­cord avec le pro­pos, et le tan­dem frère/sœur est délicieux):

Oui, bon, c’est du New Jack Swing post-chry­sa­lide, mais le coeur y est encore !

Share

Jetez-y donc un coup d'oeil!

1 Response

  1. Stéphanie Lacasse dit :

    Et il faut voir Turk de la série Scrubs impres­sion­ner tout le monde avec sa danse impro­vi­sée sur la chan­son “Poi­son”:
    https://youtu.be/fvVZegDnbJU

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *